recherche-de-logement
Vous recherchez un logement
locataire-logidome
Vous êtes locataire
devenir-propriétaire
Vous souhaitez devenir propriétaire
 

Les métiers de l'habitat social

 

 

Parce que les domaines d’intervention de Logidôme sont particulièrement diversifiés, l’Organisme rassemble plusieurs grandes filières de métiers :

  • La maîtrise d'ouvrage
  • La gestion locative
  • La gestion patrimoniale
  • La gestion de proximité
  • L'accession sociale et la vente HLM
  • Les activités fonctionnelles : ressources humaines, affaires juridiques, marchés publics, communication, informatique, finances et comptabilité
  • Les activités transversales : développement durable, sécurité, qualité

 

Un point commun : la fierté d’exercer un métier d’intérêt général.

 

Si les missions déployées par le logement social ne correspondent pas toujours aux cursus scolaires classiques, une attention particulière est portée par Logidôme sur la formation, en lien avec les objectifs de chacun des collaborateurs. A cet effet, les nouveaux recrutés bénéficient notamment d’une formation de culture générale sur le logement social et son histoire.

 

Portraits
Gardien d’immeuble
Agent technique
Conseiller(e) social(e)
Chargé d’opération

Gardien d’immeuble
 Proximité, autonomie et rigueur
Accueillant, le gardien est là pour entretenir des contacts privilégiés avec les habitants. Il a un vrai travail relationnel avec les locataires de Logidôme. Polyvalent, il a en charge l’entretien du patrimoine et réalise des tâches diverses au sein des parties communes. Il y a les tâches dites ménagères (halls d’entrée, boîtes aux lettres, vitres…) et les tâches un peu plus techniques. Autonome, il est le gestionnaire de son emploi du temps et réparti ses interventions, notamment les tâches répétitives tout au long de sa journée de travail. Rigoureux, il doit veiller au bon respect des règles énoncées dans le contrat de location. En cas de problème, il peut toujours s’appuyer sur son responsable de secteur et l’équipe de proximité.
Parmi les points positifs :
Le recrutement est aussi bien conditionné par une expérience professionnelle antérieure, que par la personnalité du candidat. Bien au-delà des stéréotypes, le métier de gardien s’est professionnalisé et comporte de multiples facettes, tant dans les tâches quotidiennes, que dans le lien social qu’il permet de développer sur le terrain.

Agent technique
Accueil, négociation et suivi des travaux
L’agent technique réalise les états des lieux d’entrée et de sortie. Cela veut dire qu’il accueille les nouveaux locataires. C’est une étape importante car il faut transmettre des informations essentielles notamment pour la sécurité, l’hygiène et c’est surtout une de leurs premières prises de contact avec Logidôme. En ce qui concerne l’état des lieux de sortie, le rapport avec le locataire est un peu différent car sa mission est de déterminer les réparations qui seront ou non à la charge de l’occupant. Il s’agit de ne pas se tromper même si la prise en compte du temps d’occupation du logement et son histoire l’aident à être objectif. Une fois le locataire parti, c’est aussi à l’agent technique que revient le suivi des travaux pour remettre à niveau le logement avant qu’il soit reloué. Il s’occupe également du suivi des réclamations sur le terrain : constat et suivi des travaux si nécessaire. Il y a donc deux parties bien distinctes dans son métier : celle où il est sur le terrain avec les locataires et les artisans et celle plus administrative, où il s’occupe des commandes et des factures.
Parmi les points positifs :
Le contact avec les locataires bien sûr et aussi de faire partie d’une équipe, de se sentir épaulé. La rencontre avec les artisans sur le terrain est également une partie intéressante de ses missions. Plus globalement, un travail qui n’est absolument pas routinier.

Conseiller(e) social(e)
Ecoute, conseil et orientation
La conseillère sociale intervient auprès des locataires au premier mois de retard de paiement de loyer car s’il y a un problème, plus il est pris tôt et plus il est facile de le solutionner. Dans cette logique, elle essaie d’entrer en contact avec le locataire le plus rapidement possible. Son objectif est d’instaurer la confiance qui permettra de mettre en place un travail à long terme avec le locataire. Suivant sa situation et après l’étude du budget de celui-ci, la conseillère sociale a la possibilité d’élaborer un échéancier, c’est-à-dire un étalement de sa dette. Elle collabore également avec les travailleurs sociaux de secteurs ou d’institutions (Mairie, Sécurité Sociale…). Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas la somme due par le locataire qui fait que son dossier se retrouve en contentieux, c’est son comportement vis à vis de sa dette.
Parmi les points positifs :
Ce qui est enrichissant, c’est le contact direct avec les locataires et le partenariat permanent avec les travailleurs sociaux qui reconnaissent l’utilité du travail effectué au sein du Service Social et Contentieux de Logidôme.

Chargé d’opération
Consultation, coordination et suivi
Globalement, le chargé d’opération intervient entre le moment où Logidôme a acquis un terrain jusqu’à la remise des clefs aux locataires. Son rôle est de réunir l’équipe de maîtrise d’œuvre qui va réaliser le projet de construction (architecte, bureaux d’études, économiste…) puis les intervenants qui vont travailler sur le projet (bureau de contrôle, géomètre, entreprises de maçonnerie, de menuiserie…). Il doit coordonner l’ensemble de ces acteurs tout au long du projet en ne perdant jamais de vue des objectifs fondamentaux tels que la satisfaction du locataire, le respect du planning et du budget et bien entendu la qualité de la future construction. Pour cela, il collabore avec des services de Logidôme comme la Gestion Technique pour l’entretien du bâtiment et la Gestion de Proximité pour le travail du gardien et le bien-être des futurs résidents. La mise en œuvre d’un tel projet ne peut se faire sans la partie administrative et financière : dépôt du permis de construire, montage du dossier financier et demande de subventions, appel d’offre auprès des entreprises…
Parmi les points positifs :
C’est un métier passionnant où l’on apprend sans cesse car chaque chantier est un prototype. La diversité des partenaires avec lesquels il doit quotidiennement travailler est particulièrement enrichissante.